23. avril 2018

Un terrain de jeux transformée en parking temporaire

Les garages des maisons familiales de la route de Triesch ont été remplacés en 2004 par 40 nouveaux garages souterrains et 46 places de parking. Un parking temporaire était nécessaire. Pendant les travaux de construction qui ont duré six mois, les résidents ont pu garer leurs véhicules sur le terrain de jeu grâce aux caillebotis ecopark.

Au lieu d’abris individuels les locataires devaient disposer pendant les travaux de construction de 60 places de parking aménagées dans l’espace vert du lotissement. Adrian Pfister du bureau d’architecture Zehnder a trouvé la solution adéquate: des caillebotis ecopark en bois argovien.

Parking temporaire: réalisation rapide

Une route temporaire devait être créée de sorte que le chemin d’accès et les terrains de jeux puissent être aménagés en places de parc. De nouveau, le système de revêtement des sols ecopark a fait ses preuves. Une pelouse de 1500m2 a pu être recouverte en seulement trois jours.

Avantages pour tous les intervenants

Les locataires de la route de Triesch tenaient beaucoup à pouvoir garer leur véhicule le plus près possible de leur domicile même pendant la phase de construction. Grâce au système perfectionné de revêtement de sols, aucune flaque d’eau ni de boue ne s’est formée. La REWA n’a pas eu à louer des terres supplémentaires, les espaces verts n’ont pas été endommagés lors de l’utilisation des caillebotis. Quelques jours après la désinstallation des dalles, les enfants ont dors et déjà pu jouer sur les pelouses qui avaient servi, six mois durant, d’aires de stationnement.

… retour

Défiler vers le haut