5. avril 2018

Centenaire du train régional Berne-Soleure au parc du château Jegenstorf

Les festivités du centenaire de la compagnie de chemin de fer RBS ont en partie eu lieu dans le parc du château de Jegenstorf. Les défis techniques liés au site étaient à la mesure de son caractère pittoresque. C’est aussi grâce au système de protection du sol de Passareco que la fête a été belle.

Les festivités à l’occasion du centenaire du train régional Berne-Soleure étaient placées sous la responsabilité de l’agence événementielle Zone-B. Le choix d’installer un chapiteau dans le parc du château de Jegenstorf a représenté un véritable défi pour les organisateurs.

Il a fallu emprunter un accès de service au parc, soit une porte étroite aménagée dans le mur du château pour livrer le grand chapiteau, y compris estrade et cuisine. Ensuite, l’ensemble de l’équipement devait être acheminé via une étroite allée de gravier en passant à côté d’arbres historiques au centre du parc. Lors d’une visite de reconnaissance, Beat Wenger (propriétaire et CEO Zone-B), Thomas Eberle (directeur Top-Events) et Markus Wohler (directeur de Passareco) ont décidé d’élargir la voie afin que les engins puissent effectuer des manœuvres à une distance suffisante des arbres et de leur branchage. Il s’agissait d’aménager avec des éléments ecotruck une piste de 48 m de long et 2.40 m de large, dotée de deux points de rebroussement, afin qu’un chariot Manitou puisse livrer tout le matériel sans risque d’endommager la pelouse ou les arbres.

En outre, deux pistes ecotruck de 13 mètres de long ont été aménagées sur la pelouse pour monter le grand chapiteau. Après l’installation, les élément ont été déplacés et utilisés pour un dépôt de matériel sur un des points de rebroussement. Dans les coulisses et la zone réservée au catering, à côté du grand chapiteau, le sol a été consolidé avec des caillebotis ecopark. Beat Wenger de ZONE B, a particulièrement apprécié la simplicité et la rapidité de pose : « Avant et pendant toute la durée de la manifestation, le système de Passareco a bien résisté aux nombreuses sollicitations. Il n’y a eu aucun dégât au sol, ce qui pour nous était essentiel afin d’éviter des frais ».

Occupation bienvenue pour requérants d’asile

L’ensemble des surfaces a été aménagé en un jour. Markus Wohler, directeur de Passareco, s’est chargé de la conduite des travaux. Il a été secondé par une équipe de requérants d’asile qui ont exécuté le travail avec entrain. Le service d’aide au réfugiés de l’armée du salut apprécie ce genre de mandats, car ils favorisent l’intégration : « Toutes les personnes qui ont participé à l’installation du site étaient très contents d’avoir été sélectionnées pour ce travail. Pour les requérants d’asile, chaque diversion par rapport à un quotidien plutôt monotone est la bienvenue. Quand ils ont assisté aux festivités du centenaire, ils étaient fiers de constater que leur travail était utile », se souvient Tamara Eichenberger du centre pour requérants Heilsarmee Jegenstorf.

L’herbe est verte dans le parc du château, malgré la forte sollicitation 

Au total, 281 caillebotis ont permis de consolider une surface de 974 m2. Selon Thomas Frischknecht, gardien du château et en charge de l’entretien du parc du château, le système a fait ses preuves : « Le gazon a récupéré spontanément et très rapidement. Deux semaines après la fête de la compagnie RBS, une autre manifestation a eu lieu ici. Aujourd’hui, il ne reste aucune trace des deux événements. L’herbe est verte et a déjà été coupée deux fois, sans que nous ayons eu besoin d’arroser. »

Pour être précis
ecotruck pour la livraison, le montage et le démontage, résistant jusqu’à 16 t : 611 m2
ecopark pour les coulisses et la zone réservée au catering : 363 m2
Surface totale : 974 m2
Installation : un jour pour la pose, un jour pour la dépose

… retour

Défiler vers le haut