4. avril 2018

L’alternative durable aux parkings

Dans de nombreuses stations de sport d’hiver, il n’y a pas de place pour construire des parkings et les agriculteurs veulent pouvoir utiliser leurs champs immédiatement en fin de saison. Avec nos caillebotis en bois, nous vous proposons une alternative écologique pour parkings en dur pour la saison d’hiver.

Investissements importants pour les remontées mécaniques, conditions d’enneigement incertaines et oppositions répétées d’institutions et de particuliers constituent des freins de plus en plus fréquents à la construction de parkings dans des régions touristiques en Suisse. Pour sa part, la station de ski Elsigen-Metsch ne dispose que d’un champ situé en zone agricole sur laquelle ses hôtes peuvent garer leurs véhicules pendant la saison froide.

Protection du sol et prés verdoyants

En 2007 déjà, les exploitants des remontées mécaniques Elsigenalp ont opté pour les caillebotis ecopark de Passareco. Les éléments utilisés pour préserver le champ loué à la saison sont fabriqués en bois de la vallée de Frutig, dans l’Oberland bernois. Cela répond doublement à une logique de développement durable : d’une part, la création de valeur est faite localement, d’autre part, le bois implique beaucoup moins de kilomètres parcourus que d’autres matériaux, tels que le gravier ou le plastique, et sa transformation est moins gourmande en énergie grise.

Au cours des dernières années, la surface du parking a été progressivement agrandie pour passer de 270 à 510 places. « Le renouvellement des éléments de 2.5 x 5.0 m intervient à peu près tous les cinq ans. Comme l’agrandissement du parking s’est fait petit à petit, les investissements sont faciles à planifier et à budgéter », explique Dominik Honegger, directeur des remontées mécaniques Elsigenalp.

Le sol est protégé par les caillebotis en bois. Les éléments mobiles empêchent le compactage du sol. Lors de la fonte des neiges, l’eau peut s’écouler sans obstacle. La couche végétale demeure intacte et après la fin de la saison, le champ est immédiatement disponible pour des cultures – une vraie alternative écologique pour parkings.

Protection climatique active

Mais le bois peut mieux. Il stocke le CO2 que l’arbre a extrait de l’atmosphère par photosynthèse pendant sa croissance. Ce stockage, qui est calculé, vérifié et certifié par l’institut CO2 suisse, représente une contribution importante pour la protection de notre climat. Les caillebotis des remontées Elsigenalp stockent 138 tonnes de CO2. Cela correspond au volume engendré par un habitant du pays pendant 28 ans. L’institut CO2 suisse a décerné un certificat aux remontées mécaniques Elsigenalp pour cette mesure en faveur du climat.

… retour

 

Défiler vers le haut