De la tempête Burglind au Festival lakelive

L’hiver précédent déjà, les organisateurs du lakelive – festival de musique, de sport et de culture – se sont inquiétés de la préparation du terrain. A l’instar de la fête fédérale de gymnastique de 2013, un chemin pavé de caillebotis en bois ecoplate, partant de l’entrée à Nidau et menant jusqu’à la plage de Bienne, faisait partie intégrante du projet.

Du bois grâce à Burglind

Afin d’abaisser au maximum le prix de la location des éléments ecoplate, destinés à couvrir 2’000 m2 au sol, il s’agissait de trouver une solution régionale. La Bourgeoisie de Nidau a eu l’amabilité de consentir à sponsoriser 70 m3 de bois. Au mois de janvier, la tempête Burglind avait déraciné de nombreux arbres, environ un quart de la consommation annuelle ! Cela représente beaucoup de travail supplémentaire pour les propriétaires des forêts et les professionnels du bois. Le bois de résineux jonchant le sol devient rapidement un nichoir pour scolytes, par conséquent, les arbres tombés après la tempête doivent être débarrassés rapidement.

Les billots de bois ont été préparés sur le Jensberg avant d’être livrés à la scierie de la région. Cette dernière a préparé les lattes avec lesquelles l’atelier de réinsertion Syphon AG à Brügg a confectionné les caillebotis, non seulement en dimensions standard de 80 x 80 cm, mais également dix-huit éléments d’angle sur mesure pour former une courbe.

Festival sans boue ni flaques

Les caillebotis posés par la société de gymnastique de Nidau ont permis d’éviter la boue et les flaques, même les soirs de pluie. La conception lamellaire autorise le ruissellement de l’eau par les interstices, de telle sorte que le chemin reste présentable et propre pour les visiteurs. Après de semaines au lakelive winscp download windows , l’herbe du pré de la plage de Bienne était verte et drue, une magnifique démonstration de l’effet protecteur et de l’efficacité du système Passareco !

Défiler vers le haut